« Dans la famille incapable, je demande le carreleurRSS (1): késako ? »

Warning: array_merge() [function.array-merge]: Argument #2 is not an array in /home/www/web73/html/moimoi.ch/V_2-4-1/inc/_core/_template.funcs.php on line 190

Warning: array_merge() [function.array-merge]: Argument #2 is not an array in /home/www/web73/html/moimoi.ch/V_2-4-1/inc/items/model/_itemlistlight.class.php on line 1425

Warning: array_merge() [function.array-merge]: Argument #2 is not an array in /home/www/web73/html/moimoi.ch/V_2-4-1/inc/items/model/_itemlight.class.php on line 683
18:10:01 , Catégories: Ma gueule  

Ma régie immobiliaire : ils se sont fait greffer un toast à la place du cerveau

Il faut absolument que j'exprime ici la rancoeur (que dis-je, c'est bien trop "soft" ... la COLERE, la HAINE ... bon là, ça va trop loin ... respire ... calme toi ...) que j'éprouve à l'égard de la bande d'amibes lobotomisées qui composent ma régie immobiliaire.

Public, je t'entends d'ici dire que ce n'est pas le propre de ma régie et qu'il n'y en a pas une pour sauver l'autre ... soit, disons alors que mon propos concerne toutes les régies immobiliaires, comme cela personne ne se sent directement concerné ;-)

Je ne vais pas vous énumérer toutes les choses qui m'amènent à réagir ; la liste est bien trop longue et j'essaye d'enfouir en moi certains souvenirs trop douloureux (ça me fait de la peine de voir autant de personnes se partager le même neurone ... et je me dis, dans ma compassion ultime, qu'à chaque fois que je bois une verre d'alcool, je tue quelques'unes de mes petites cellules précieuses et je me rapproche d'eux ...).
Bon, pour résumer, si je répartis sur l'année tous mes téléphones, lettres, visites, lettres recommandés, coups de massues sur leur capot, etc., ils entendent parler de moi chaque semaine ! Voici quelques exemples de problèmes auxquels j'ai été confrontés :

"Je vous rappelle" : Depuis que j'habite dans cet appartement (soit passé 2 ans), cette phrase m'a été dite à de très nombreuses reprises mais JAMAIS (et j'insiste sur ce mot) elle n'a été suivie de la conséquence à laquelle le commun des mortels s'attend. J'ai plusieurs hypothèses pour ce mystère :
- Les secrétaires ont une mémoire de poisson rouge et oublient systématiquement tout après avoir raccroché le combiné.
- J'ai une notion bien trop restrictive de ce qu'est un délai de rappel ; il est vrai que souvent après 3 semaines sans machine à laver le linge, je m'impatiente et je rappelle ...
Bref, je suis désemparé ... J'en suis arrivé au point où je tiens un protocole de toutes les promesses qui m'ont été faites, je demande le nom de la personne que j'ai au bout du fil (car cette bande d'incapable n'a pas le minimum d'éducation de se présenter au téléphone ... passons) et surtout je demande quand, précisément, ils vont me rappeler. Bref, j'évite de passer à leur bureau car je suis trop tenté de leur inscrire au ciseau et sur le front mon numéro de téléphone ...

"On allait justement le faire" : La phrase qui TUE !!! Tu peux appeler 2 jours, 2 semaines ou 2 mois après l'annonce d'un problème, tu es sûr qu'ils étaient justement en train de le régler. Faut pas se foutre de ma gueule !!!!!! "Vous allez pas me faire croire que vous venez d'attendre 2 semaines pour voir si j'allais vous rappeler ?!?!?!?" Elles peuvent dire n'importe quoi ("pardon, on a oublié", "il y a eu tellement à faire qu'on a estimé que vous pouviez survivre sans problème sans chauffage ni fenêtre au mois de janvier", etc) mais pas cette phrase débile.
Cette phrase me fait d'ailleurs penser à une autre qui a également le chic de me mettre hors de moi. Cela se passe en train, tu es immobilisé au milieu de la pampa et après 30 minutes d'attentes, une voix stridente annonce, au haut-parleur, dans un français fédéral (si pour autant on a la chance que ce soit traduit ...) que "pour des raisons techniques, le train est immobilisé". Mais c'est quoi cette phrase stupide !?!?!?!? Tout d'abord, cela ne contente pas le minimum de curiosité dont l'être humain est doté (d'ailleurs, si on avait pas ce minimum de curiosité, on en serait pas là et on serait tous secrétaires dans une régie immobiliaire), ensuite, cela n'apporte rien !!! On ne sait pas de quel genre de problème technique il s'agit (la locomotive a explosé ou bien simplement quelqu'un a tiré la prise) et encore moins combien de temps cela va durer. Non, je ne demande pas dans combien de temps exactement on va repartir mais si cela peut durer que quelques minutes ou bien s'il faut compter au moins 3 heures et donc annuler tous les rendez-vous qui m'ont contraint de monter dans ce train ... Enfin bref...

"La saga du galetas" : Pour finir j'aimerais vous conter une histoire à innombrables rebondissements. C'est certainement un sujet qui pourrait intéresser Julien Courbet !!! Tout commence lors de notre emménagement, soit il y a environ 2 ans. Pour préciser, notre appartement se trouve au 4e et dernier étage d'un immeuble collé à un 2e, semblable et ayant autant d'étages. Juste en face de la porte de notre appartement (à respectivement 2m et 4m à pied) on trouve 2 portes. Ces deux portes mènent à ce que certains appellent galetas et d'autres greniers. Le jour de l'emménagement, j'apprends que le galetas que nous avions visité avait été repris pas un autre locataire duquel nous avions logiquement hérité le galetas. Premier doute ... si un locataire a voulu se débarasser de ce galetas c'est qu'il y a un vice caché ... mais on m'assure qu'il est en tout cas aussi grand.
Nous partons donc, avec la clé de l'appartement (qui ouvre également le local des caves et cela des galetas) visiter le nouveau local ... Première porte, la clé ne l'ouvre pas ... Deuxième porte, la clé n'entre pas dans la serrure. Après moults essais, la personne chargée de nous faire visiter l'appartement dit "Ah, mais c'est peut-être dans l'autre immeuble." Moi : "Mais bien sûr ... je prends un appart dans un immeuble pour avoir un galetas dans l'immeuble mitoyen ...". Et ... en effet, c'était dans l'autre immeuble. Donc, je résume, j'habite en haut de l'immeuble, juste à côté de tous les galetas, mais je dois néanmoins descendre 4 étages, prendre le passage qui relie les 2 immeubles, remonter 4 étages pour aller à mon galetas !!!! C'est un gag ?!?!?!
La personne qui nous fait visiter admet néanmoins (elle avait meilleur temps !!!) que ce n'est pas idéal avec, pour conlusion : "ma foi c'est comme cela". Jusqu'à là nous étions encore calmes, nous disant qu'on pouvait certainement trouver une solution. Après coup, je me dis qu'heureusement que nous n'étions pas à cran ...
Nous faisons donc la demande (par écrit ... car sinon c'est pas valable ... en même temps avec leur mémoire de 2 secondes, c'est plus sûr) pour savoir s'il était possible d'échanger notre galetas (je tiens à dire qu'à ce moment si on avait reçu la réponse "non, c'est pas possible", l'affaire aurait été classée). Pas de réponse ... pas de réponse ... pas de réponse ... j'appelle ! La miss me dit, après m'avoir fait patienter 5 minutes, évidemment qu'ils étaient justement en train d'examiner le cas (2 semaines après avoir reçu ma lettre !) et qu'à priori ils étaient d'accord mais qu'il fallait qu'ils regardent cela de plus près pour savoir quels galetas étaient libres ou si qqn était d'accord d'échanger son galetas. 3 mois plus tard, après avoir redemandé des nouvelles, ils nous disent qu'ils doivent tout d'abord procéder à un inventaire pour savoir qui possède quel galetas ... bravo, 3 mois pour arriver à cette conclusion. Si j'avais des employés aussi productifs, il y aurait longtemps que je les aurais fait aller pointer ailleurs ! 1 mois après, chacque locataire avait apposé une carte avec son nom sur la porte de son galetas. A ce jour, soit 18 mois plus tard, je n'ai toujours pas reçu de feedback par rapport à cet inventaire.
Entre deux, j'ai appris qu'un galetas se libérait ... mais malheureusement il faisait 1m carré et avait la particularité d'avoir une poutre qui le traversait pile au centre ... bref, j'aurais presque pas pu rentrer dedans.
Jusqu'à la semaine passée, nous avions enterré l'affaire mais elle a ressurgi lorsqu'un voisin nous a annoncé qu'il allait déménager. Il libère un galetas qui correspond à nos attentes. Ni une ni deux, j'appelle la régie et la miss me dit qu'elle va demander "au patron" et me rappelle ensuite. J'aurais dû me méfier. Une semaine après, je passe à proximité de leur bureau et je me dis que j'aurai peut-être plus de succès en leur redemandant des nouvelles de vive voix. Tout d'abord, je me fais accueillir comme du poisson pourri. La miss n'a visiblement depuis une semaine absolument rien fait puisqu'elle doit tout d'abord discuter 5 minutes avec la responsable. Finalement elle revient et me dit qu'il me faut attendre 2 semaines pour savoir si c'est possible. "Mais madame, le galetas est déjà depuis quelques jours libre. De plus, si vous faites visiter l'appartement à de futurs locataires et que vous leur montrez le galetas qu'ils ne pourront peut-être pas avoir, ce n'est pas tellement sympa." Eh bien non, elle fut complètement imperméable à tout raisonnement logique et pourtant j'avais revêtu mon visage d'ange ... c'est pas possible d'avoir autant d'incompétence dans une seule et même personne !!!!!

Mon pronostique pour l'avenir est :
1. Ils ne vont pas me rappeler.
2. Au moment où je vais les rappeler, ils vont me dire : "Désolé, mais le nouveau locataire y a déjà mis ses affaires, fallait y penser avant."
Et là je sens que ça va être le carnage ...

Moralité : I shot the ... secretary ...


Warning: array_merge() [function.array-merge]: Argument #2 is not an array in /home/www/web73/html/moimoi.ch/V_2-4-1/inc/items/model/_itemlistlight.class.php on line 1488
Janvier 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Comme qui dirait : "Jusqu'il y a peu je souffrais de schizophrénie et désormais nous sommes guéris." Je rajouterais même que j'ai l'impression d'être quelqu'un d'autre chaque jour. Je regarde les messages que j'ai postés la veille et je me dis : "Mais qui c'est le BOLET qui squatte mon espace d'expression !!!! Je vais lui faire passer la passion de la mycologie, c'te pleurotte de 12!" A ce propos, y'a quelqu'un qui peut m'expliquer pourquoi j'écris ça ?!?!?

Rechercher

Outils utilisateur

powered by b2evolution free blog software