« Abandonner le téléphone fixe"espece de tarre va te faire soign..." »

Warning: array_merge() [function.array-merge]: Argument #2 is not an array in /home/www/web73/html/moimoi.ch/V_2-4-1/inc/_core/_template.funcs.php on line 190

Warning: array_merge() [function.array-merge]: Argument #2 is not an array in /home/www/web73/html/moimoi.ch/V_2-4-1/inc/items/model/_itemlistlight.class.php on line 1425

Warning: array_merge() [function.array-merge]: Argument #2 is not an array in /home/www/web73/html/moimoi.ch/V_2-4-1/inc/items/model/_itemlight.class.php on line 683
23:47:52 , Catégories: Ma ligne chaude (hotline)  

le guide du NON-marié

Dans une article récent, cette chère Deedee prenait la défense de l'institution moyen-âgeuse du mariage.
On y parlait notamment du côté sentimental du mariage (que je ne partage pas mais que je peux comprendre) mais aussi des côtés pratiques pour le couple.

mariage*

Voici quelques points (plus ou moins spécifiques à la Suisse ... désolé pour les autres) auxquels il convient de faire attention quand on choisit de ne pas se marier :

  • Pour l'enfant : La situation de l'enfant dans le mariage ou dans le concubinat est presque identique ; il faut juste que le papa reconnaisse l'enfant, que les parents établissent une convention alimentaire et demandent l'autorité conjointe (attention, cela peut avoir une incidence sur les impôts !). Je parlerai peut-être de ces sujets dans des articles spécifiques.
    Seul détail qui diffère, il n'est pas (encore) possible en Suisse pour l'enfant de prendre le nom de son papa, si ses parents ne sont pas mariés.
  • Pour l'autre conjoint, en cas de décès : Si rien n'est prévu, en cas de décès, l'autre conjoint ne reçoit aucune rente et n'hérite de rien. Pour éviter cela, plusieurs petites choses peuvent être faites. Tout d'abord, dans beaucoup de cas, on peut faire en sorte que l'autre reçoive une rente de conjoint à la place de la rente de veuf ou veuve. Pas toutes les caisses ne le permettent mais je crois que c'est possible dans la majorité. Cela correspond donc au 2e pillier. Reste le 1er pillier, pour lequel je n'ai pas de solution.
    Pour ce qui est de l'héritage, le conjoint n'hérite théoriquement de rien de ce qui appartient à l'autre. On peut néanmoins faire un testament qui règlera cette question ou faire en sorte que les biens appartiennent au deux.
  • Pour l'autre conjoint, en cas de séparation : La convention alimentaire règle le problème de la pension alimentaire qu'un des conjoints devra verser à celui qui aura la garde de l'enfant. Deux points ne sont en revanche pas réglés, le 2e pillier et les biens communs.
    La répartition des biens matériels est difficile dans chaque séparation et dépend de la bonne volontée des conjoints. Cela peut néanmoins difficilement être réglé à l'avance, à moins de définir lors de l'achat à qui appartient chaque objet.
    En ce qui concerne le second pillier, c'est encore plus complexe. Dans beaucoup de couples, l'un des conjoints travaille plus et l'autre s'occupe de ou des enfants. Celui qui travaille plus amasse un plus grand avoir de prévoyance professionnel que l'autre. Dans le cas du mariage, lors d'un divorce, les deux 2e pilliers sont additionnés et répartis équitablement entre les deux parents (c'est juste ou je me trompe ?!?!?). Dans le cas du concubinat, rien n'est prévu et ce n'est pas forcément juste. Pour résoudre ce problème, on pourrait immaginer que celui dont l'avoir de prévoyance grandit le plus vite pourrait financer un 3e pillier à son conjoint. Au final, c'est plus ou moins dans le même but.

Reste le problème du droit de visite en cas d'accident. Sauf erreur, certaines visites, à l'hôpital par exemple, sont réservées à la famille et le conjoint ne fait, strictement parlant, pas partie de la famille. Je n'ai pas pour l'instant de solution à cette question mais je me renseigne ...

Il n'y a donc pas de solution à tous les problèmes ... mais, dans quelle situation, a-t-on réponse à tout.

J'entends d'ici les "pro-mariages" ricâner qu'il est beaucoup plus simple de se marier ... ce à quoi je réponds que si le mariage avait la qualité de résoudre les problèmes et faciliter les séparations, y'a longtemps que ça se saurait. La qualité du concubinat est que les choses sont discutées quand "tout va bien" et pas "au moment du divorce"... ;oDD

P.S. Si quelqu'un voit un point que j'ai oublié ou mal interprété, je suis ravis de tout input ...

* Je trouve cette illustration du mariage particulièrement comique ; on voit bien la notion de liberté et ce qui attend le couple si l'un ou l'autre succombe à sa faiblesse humaine... ;oDDD


Warning: array_merge() [function.array-merge]: Argument #2 is not an array in /home/www/web73/html/moimoi.ch/V_2-4-1/inc/items/model/_itemlistlight.class.php on line 1488
Janvier 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Comme qui dirait : "Jusqu'il y a peu je souffrais de schizophrénie et désormais nous sommes guéris." Je rajouterais même que j'ai l'impression d'être quelqu'un d'autre chaque jour. Je regarde les messages que j'ai postés la veille et je me dis : "Mais qui c'est le BOLET qui squatte mon espace d'expression !!!! Je vais lui faire passer la passion de la mycologie, c'te pleurotte de 12!" A ce propos, y'a quelqu'un qui peut m'expliquer pourquoi j'écris ça ?!?!?

Rechercher

Outils utilisateur

powered by b2evolution free blog software