« Combox : on nous prend pour des vaches à lait ?Armée : rendre sa munition de poche »

Warning: array_merge() [function.array-merge]: Argument #2 is not an array in /home/www/web73/html/moimoi.ch/V_2-4-1/inc/_core/_template.funcs.php on line 190

Warning: array_merge() [function.array-merge]: Argument #2 is not an array in /home/www/web73/html/moimoi.ch/V_2-4-1/inc/items/model/_itemlistlight.class.php on line 1425

Warning: array_merge() [function.array-merge]: Argument #2 is not an array in /home/www/web73/html/moimoi.ch/V_2-4-1/inc/items/model/_itemlight.class.php on line 683
22:23:51 , Catégories: Ma gueule, Moi aime  

"Dormir dans tes bras ..."

S'il est une chose que je suis incapable de faire pour ma chère et tendre (et dieu sait que je suis capable de presque tout pour elle), c'est ... (Attention suspens ... non non ça ne va être ni scatologique ni érotique) ... de la laisser dormir dans mes bras (ou inversement). Eh oui, rien que cela.

Dans ses bras

L'image du vrai gentleman (que nous visons tous, évidemment), relayée par le cinéma et le petit écran, c'est celle de l'homme protecteur qui prend sa moitié dans ses bras pour qu'elle puisse dormir en toute quiétude.

Je soupçonne néanmoins cette image d'être un pur concept marketing qui monte à la tête de nos compagnes. En effet, j'ai très longuement cru être un extra-terrestre (que les mauvaises langues tentées d'aquiescer SE TAISENT ;-)) car je suis purement et simplement incapable de dormir dans cette position. Et ce n'est pas faute d'avoir essayé !!!

Mais voilà, après mûre réflexion et des années d'expérience, je suis arrivé à la conclusion que ce n'était pas moi qui avais un problème mais que c'était bien ce concept qui souffrait de nombreuses lacunes. Je vais donc vous faire ici la démonstration scientifique et imparable que l'homme ne peut pas tenir sa moitié (sa remorque, sa maîtresse, ... bref n'importe qui) toute une nuit dans ses bras et en même temps dormir (parce que moi aussi j'arrive à la tenir dans mes bras et garder les yeux ouverts ...)*.

  • L'immobilité : Pour démontrer à quel point cette image confère à l'incongruité et même à la science fiction, il suffit de poser une question : qui est-ce qui dort de manière complètement immobile ? Ou bien qui se réveille dans la même position qu'il s'est couché ? En effet, cette position n'est pas vraiment la plus pratique pour ensuite se bouger. A moins que certains ne prétendent savoir bouger (endormi ... car évidemment, on ne parle pas de sport nocturne ;-)) "en couple" durant la nuit. Bon, dans ce cas, je demande à voir parce qu'à un moment où à un autre l'un ou l'autre va se retrouver, au moins un instant, ... écrasé
  • Le danger : Le corolaire du premier point est le danger. En effet, il n'y a pas meilleure position pour se prendre, en pleine nuit, un upercut "non volontaire" ou un coup de boule bien agréable. Moi je dis, dans ces cas là, rien ne vaut un peu de distance. Je dirais même que cela puisse être bénéfique pour la survie du couple ...
  • L'étouffement : OK, l'étouffement en lui même est quand même peu réaliste (enfin, tout dépend du gabarit des acteurs) mais c'était une image pour parler du risque énorme de se retrouver avec un membre (non, non, messieurs, pas celui auquel vous pensez) privé de toute alimentation sanguine. Je sais pas vous mais en ce qui me concerne, je n'aime que moyennement me réveiller avec l'impression que mon bras a repris son indépendance et refuse de répondre à tous mes ordres.
  • La respiration : Le fait de dormir collé l'un à l'autre augmente sensiblement les risques liés à la respiration. Le premier consiste à vouloir s'aligner sur celle de l'autre. A priori, cela part d'une bonne attention (c'est si chou de faire comme l'autre) et d'une tendance assez humaine de vouloir des choses bien propres et réglées. Mais voilà, en s'efforçant de respirer comme l'autre, on perd son rythme et on va tout droit vers l'hyper- ou l'hypoventilation. En quelques minutes, on aura l'impression de sortir d'un 100m olympique alors qu'on a pas bougé de son lit. Deuxièmement, suite à un mouvement incontrôlé et inévitable, on va se retrouver nez à nez avec son voisin de lit. Là encore, pas de risque à priori. Cela est même très avantageux dans plein d'autres situations ... MAIS PAS POUR DORMIR. Je sais pas vous, mais en ce qui me concerne, impossible de fermer l'oeil avec un brin d'air tiède qui me souffle sur le nez. Et là je ne parle même pas d'heures avancées ou de lendemain de veille, où je refuse d'infliger mon haleine d'alambic à ma moité.
  • La chaleur : Pour finir, il y a le problème de la chaleur. OK, cela ne nous concerne pas tous dans la même mesure et même beaucoup de ces demoiselles sont heureuses de pouvoir partager un peu de notre calorimétrie. Mais voilà, j'ai par définition déjà trop chaud dans un lit ... alors collé à quelqu'un c'est juste le sauna. Mon thermostat interne n'arrive plus à réguler quoi ce soit.

C'est pour ces raison que je demande à toute l'industrie cinématographique (mais pas seulement) d'arrêter de faire croire à nos dames que Brad Pitt, Georges Clooney ou toutes les autres icônes masculines sont capables de serrer toute la nuit leur compagne dans leurs bras. Vous foutez le bordel dans nos couples !!!!
Bon, on dira pour leur défense que pour une nuit avec Michelle Pfeiffer ou Angelina Jolie, on serait aussi prêts à sacrifier une nuit de sommeil.

* Là, je sens la remarque poindre : "Mais le mien il arrive ...". Je répondrais à cela que ces héros ont certainement une résistance à la torture et un sens du sacrifice que même avec mes années d'abnégation je n'ai pas réussi à atteindre. Je pense qu'il faut rendre hommage à ces sur-hommes qui mettent de côté tant de souffrance pour servir leur couple.


Warning: array_merge() [function.array-merge]: Argument #2 is not an array in /home/www/web73/html/moimoi.ch/V_2-4-1/inc/items/model/_itemlistlight.class.php on line 1488
Août 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Comme qui dirait : "Jusqu'il y a peu je souffrais de schizophrénie et désormais nous sommes guéris." Je rajouterais même que j'ai l'impression d'être quelqu'un d'autre chaque jour. Je regarde les messages que j'ai postés la veille et je me dis : "Mais qui c'est le BOLET qui squatte mon espace d'expression !!!! Je vais lui faire passer la passion de la mycologie, c'te pleurotte de 12!" A ce propos, y'a quelqu'un qui peut m'expliquer pourquoi j'écris ça ?!?!?

Rechercher

Outils utilisateur

powered by b2evolution free blog software